Et chez toi, tu penses aussi que c’est toi qui décide … ?

Rassure toi, non non cet article n’a pas pour objectif de créer des conflits au sein de ta famille.

Tu te demandes sûrement de quoi je vais te parler maintenant.

ATTENTION, tiens-toi prêt là ! Parce que c’est du lourd que je vais t’envoyer … je te conseille de ne pas rester … de ne surtout pas lire ce que je vais écrire par la suite… ne descends surtout pas la molette de la souris malheureux…

Ne descends pas plus

Tu ne pourras pas dire que je ne t’avais pas prévenu

Cramponne-toi bien à ta chaise…

Toutes tes décisions de ta vie ce n’est pas toi qui les prends, enfin pas consciemment !

Ça fait bizarre de te dire ça ? Hein ?

Ça m’est encore arrivé hier, je te raconte mon histoire et je t’en dis davantage sur le sujet après 😉 .

Hier soir 21H30, Je me cale dans le canap’ Je lance un film sur Netflix dont je tairais le nom pour ne pas te spoiler (oui je peux être sympa des fois ;))C’était un film dont tu es l’acteur c’est toi qui choisit la destinée du héros à travers des choix multiples. Dans le début du film, on me parle à un moment de commettre un meurtre. Puis le film continue…Puis plus tard un choix se profile à moi choisir de tuer ou non un personnage Et à ton avis qu’est-ce que j’ai fait ? Oui ! J’ai décidé de le tuer exact.

Qu’est ce qui s’est donc passé ?

On m’a suggéré dans le début du film un meurtre, ma partie consciente n’y a pas prêté attention à ce moment mais ma partie inconsciente a enregistré cette information.

Et c’est donc par l’intermédiaire de la partie inconsciente que j’ai effectué mon choix.

Tu sais comme dès que tu fais oui ou non de la tête sans t’en rendre compte avant même de répondre consciemment à la réponse de ton interlocuteur.

Cet exemple juste pour t’illustrer que tu prends des décisions inconsciemment.

D’après plusieurs études sur le sujet (je vous invite à vous documenter), il a été démontré que nous prenons nos décisions inconsciemment (environ 300 ms avant pour les plus scientifiques) et que par la suite nous justifions notre prise de décision consciemment.

  • Par exemple que tu n’as pas envie d’aller courir, ta décision inconsciente est déjà prise et tu vas chercher bon nombre d’excuses Il ne fait pas beau … oh j’irai demain … une prochaine fois … je n’ai pas les bonnes chaussures … etc

Je vais finir cet article par une petite question pour toi (oui je ne vais pas être sympa tout le temps non plus, tu risquerais de t’y habituer ;))

Tu peux me répondre par message ou par mail si tu veux 🙂

Et tu sais quel est le seul moyen de rentrer en contact et de parler avec ton inconscient ?

Dis le dans les commentaires !

Laisser un commentaire